Le principe du test de grossesse

Le principe du test de grossesse

Si vous avez du retard dans vos menstrues ou si vous avez de nombreux autres signes qui annoncent que vous êtes enceinte, inutile de rester dans le doute. Faites donc un test de grossesse pour en avoir la confirmation. Cependant, il existe 2 types de tests de grossesse : le test à l’urine qui est le plus fréquent et que vous pouvez réaliser vous-même chez vous, et le test sanguin que vous faites en laboratoire. Mais comment marche un test de grossesse ? Nous vous l’expliquons étape par étape.

Le principe de fonctionnement du test de grossesse à l’urine

Le test urinaire de grossesse fonctionne en détectant une hormone présente dans l’urine appelée le HCG. Cette hormone n’existe pas naturellement dans le corps humain et est produite par l’embryon juste quelques jours après la fécondation. Ainsi, lorsque vous avez l’impression que vous êtes enceinte, il vous suffit de faire un test urinaire pour détecter la présence ou non de cette hormone dans votre urine.

Le test de grossesse se présente sous plusieurs formes : une bandelette, une carte ou un stylet. Dans tous les cas, il suffit de le plonger dans l’urine ou de le placer sous le jet de l’urine pour avoir le résultat affiché. Il est recommandé de faire le test le matin au réveil, car c’est en ce moment-là que l’urine est la plus concentrée. Selon le modèle de test choisi, le résultat peut s’afficher sous forme de symboles ++ si positif, de – si négatif, de deux traits si positif, de l’absence de trait si négatif, etc. Certains tests affichent même le résultat enceinte ou non enceinte en toutes lettres. D’autres encore vous donnent l’âge de l’embryon.

Dans tous les cas, il est important de savoir que la réactivité de votre urine au test de grossesse n’apparaît qu’après environ 2 semaines après la fécondation. Il vaut mieux attendre un délai raisonnable afin de pouvoir effectivement détecter la présence de l’hormone HCG sans l’urine.

Les tests de grossesse : quelle fiabilité ?

fiabilité test de grossesse

Il faut déjà savoir que les tests de grossesse à l’urine ne sont pas fiables à 100 %. Il y a toujours une marge aléatoire de 1 % que vous pouvez éliminer en faisant un test de grossesse au laboratoire ou en faisant une échographie. Toutefois, l’hormone HCG n’est pas détectable aussi rapidement chez tout le monde, et il peut être nécessaire de repasser le test quelques jours plus tard en cas de résultat négatif.

Un test de grossesse à l’urine ne coûte pas grand-chose, mais sa fiabilité presque parfaite (99 %) peut ne pas convenir à tout le monde. N’hésitez donc pas à aller voir votre médecin en cas de doute.


0 Commentaire(s) Poster un commentaire

Aucun commentaire pour le moment.

Laisser un commentaire

2626